17ème Conférence des Chefs d'Etat Omvs : Macky Sall nouveau Président

  • 17eme sommet des Chefs d'Etat Omvs, Conakry, 17 mai 2017
  • 17eme sommet des Chefs d'Etat Omvs, Conakry, 17 mai 2017

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a tenu sa XVIIème Session Ordinaire, à Conakry ce 17 mai 2017, sous la présidence de Son Excellence Alpha CONDE Président de la République de Guinée, Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’OMVS.

Ont participé à cette Session les Chefs d’Etat malien, Monsieur Ibrahima Boubacar KEITA, mauritanien, Monsieur Mohamed Ould ABDEL AZIZ et sénégalais Monsieur Macky SALL, ainsi que de nombreuses personnalités guinéennes, des représentants du corps diplomatique et des partenaires techniques et financiers.

Les Chefs d’Etat ont souligné dans leurs allocutions les avancées réelles obtenues depuis la dernière session tenue en mars 2015, en dépit des écueils qui ont pu se dresser dans la mise en œuvre de certains dossiers. Ils ont redit leur attachement à cette organisation pour son rôle stratégique dans le développement des pays membres, ainsi que les valeurs qui font le socle de leur coopération. Ainsi le Président Macky Sall soulignera que la plupart du temps les fleuves transfrontaliers sont une frontière, alors que le fleuve Sénégal est avant tout un lien, un « trait d’union ». L’enjeu principal aujourd’hui est d’améliorer les performances.

La Conférence a adopté le rapport du Conseil des Ministres faisant le bilan de l’Organisation depuis la dernière session de mars 2015, et félicité l’ensemble des acteurs. La convention portant création de la Société de Gestion des Ouvrages du Haut bassin guinéen (SOGEOH) a été signée par les 4 Chefs d’Etat à cette occasion.

A l’issue de la session, le Président Macky Sall a été désigné par ses pairs Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal. Il succède ainsi au Président guinéen Alpha Condé. Le Président entrant a annoncé ses quatre grandes priorités : moderniser l’organiser pour lui insuffler un nouvel élan, accélérer la réalisation de nouvelles infrastructures pour améliorer l’offre d’énergie hydroélectrique , poursuivre une coopération solidaire et inclusive, et enfin accélérer la mise en œuvre des projets liés à la navigabilité du fleuve Sénégal. (voir discours joint).

Autres décisions importantes : la présidence du Conseil des ministres est revenue au ministre guinéen de l’Energie, Cheikh Taliby Sylla ; et un certain nombre de résolutions ont été adoptées, dont celle nommant le Haut Commissaire. Voir le communiqué final