Mouhamadou Diagne, Nouvel Auditeur interne « J’ai été un ambassadeur de l’Omvs sans le savoir »

  • passage de témoin entre l'auditeur interne entrant M. Diagne et l'Auditeur sortant M. Diakité
  • passation de service auditeur interne Omvs
  • Passation de service Auditeurs internes Omvs

Mouhamadou Diagne, 45 ans, a été installé dans ses nouvelles fonctions d’auditeur interne au Haut Commissariat, en remplacement de M. Habibou Diakité. C’était le 1er aout 2017, au cours d’une simple cérémonie présidée par le Président du Conseil des Ministres de l’Omvs, M. Cheik Taliby Sylla, en présence du Haut Commissaire, de son Adjoint et du Secrétaire général de l’Omvs.

Ce natif de Saint-Louis a un parcours quelque peu atypique. En effet, ingénieur agronome de formation à l’origine (1997), il embrassera par la suite un cursus de banquier, sanctionné notamment par un DESS en Banque obtenu en 2003. C’est à l’occasion de sa carrière au sein de la banque CBAO qu’il va acquérir une connaissance approfondie de la vallée et du delta du fleuve Sénégal, notamment en tant que Directeur du groupe d’agences installées dans les localités de cette aire géographique, regroupées sous le vocable « Groupe Fleuve CBAO ». Faut-il y voir un signe du destin ? Il a visité d’ailleurs plusieurs fois le barrage de Diama, où il se plaisait à accompagner les hôtes étrangers de la banque, de passage dans la zone. Ce qui lui fait dire, non sans raison « « J’ai été un ambassadeur de l’Omvs sans le savoir ».

Il faut dire que l’agronome est un fervent partisan de l’agriculture irriguée, depuis sa jeunesse saint louisienne où il a pu mesurer le rôle déterminant du barrage de Diama. Son passage à la SAED (Société d’aménagement du Delta) et au Crédit Agricole n’a pu que consolider cette expérience. Tout semble donc l’avoir quelque peu prédestiné à intégrer un jour l’Omvs!

A la question de savoir s’il ne craint pas ce changement qui le conduit du privé au public, M. Diagne affiche sa confiance : « j’aime relever les défis, mon seul impératif est de remplir ma mission », nous a-t-il confié.

Nous sommes bien tentés de le croire, puisque ce père de famille, mordu de foot, est encore étudiant et prépare concomitamment 2 diplômes : un PGD en Banque et Finance Islamique (ALHUDA, au Pakistan) et un Master II en Développement Rural et Coopération à l’UGB de Saint Louis.

Comme on dit dans certains pays frères, Bonne arrivée, M. Diagne !