Schéma Directeur d'Aménagement ( SDAGE )

Comment construire et maîtriser l’avenir du Bassin du Fleuve Sénégal ? C’est pour répondre à cette préoccupation que l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal mène une politique pro-active d’acquisition d’outils de planification et d’aide à la décision à court, moyen et long terme pour une gestion optimale de la ressource. L’adoption d’un Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SDAGE) exalte et couronne ce choix stratégique, en dotant l’OMVS d’une vision du développement à long terme soigneusement élaborée et rigoureusement déclinée.

C'est au groupement de bureaux d‟études Société du Canal de Provence (SCP) -Centre de Suivi Ecologique (CSE) -Compagnie d‟Aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG) -GINGER, dont la Société du Canal de Provence est mandataire, que l'OMVS a confié la réalisation du Schéma Directeur d‟Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du Fleuve Sénégal.

Un SDAGE est un document programmatique qui oriente la mobilisation des ressources et évalue les impacts sur le milieu. Il doit offrir la capacité aux décideurs de conduire des politiques multisectorielles de façon équilibrée et équitable entre les Etats.

L‟objectif poursuivi par l‟OMVS est d‟instaurer pour les 25 prochaines années une vision globale du développement du bassin du fleuve Sénégal intégrant, pour la première fois de manière aussi marquée, les différents objectifs sectoriels - parfois antagonistes - que sont l‟hydroélectricité, la navigation, le développement de l‟eau potable et de l‟assainissement, le transport, le développement rural, l‟exploitation minière et l‟industrie, en s‟appuyant sur une analyse fine des ressources en eau du bassin et des écosystèmes qui en dépendent.

Le SDAGE vise ainsi à renforcer les capacités et les outils de planification régionale, à harmoniser les politiques et législations et à renforcer la coordination des différents intervenants, qu‟ils soient maîtres d‟ouvrage ou bailleurs de fonds.

Il a aussi pour objectif d'éviter la surexploitation des milieux et des ressources naturelles, en permettant leur gestion efficace, équitable et durable, tout en permettant un développement des activités humaines dans le bassin versant du fleuve Sénégal.

Ce schéma est enfin un outil pour réduire les risques de conflit liés à la disponibilité ou à l‟accessibilité à la ressource en eau, et contribue ainsi à la paix et la stabilité de la sous-région.

Le processus de formulation du SDAGE s'est déroulé en 3 phases: l'état des lieux; la formulation de schémas sectoriels; l'élaboration du plan d'actions. Il en résulte un document programmatique, l’un des  tout premiers mondiaux sur un bassin transfrontalier, fruit d’un important travail de concertation mené entre 2009 et 2011 sur l’ensemble du bassin, avec une approche participative, itérative et inclusive impliquant l’ensemble des catégories d’acteurs concernés. Le SDAGE du fleuve Sénégal a été validé et adopté en 2011 par le Conseil des ministres de l'Omvs.

CONTACT:

M. Lamine NDIAYE,

Directeur de l'Environnement et du Développement Durable

DEDD/OMVS - Dakar Sénégal)

+221 33 859 8190 et +221 33 859 8101 (Bureau)

BP: 3152 - Dakar (Sénégal)