Energie
Le diagnostic de performance énergétique : ce que vous devez savoir à ce sujet

Le diagnostic de performance énergétique : ce que vous devez savoir à ce sujet

Un bien immobilier est soumis à de nombreux diagnostics obligatoires. Que vous soyez acquéreur ou propriétaire, vous devez connaitre toutes les obligations liées au bien. C’est le cas du diagnostic de performance énergétique imposé pour toute transaction immobilière. Vous allez découvrir ce que vous devez savoir concernant cette expertise dans cet article.

C’est quoi le DPE et quels sont les nouveaux changements apportés ?

Le diagnostic de performance énergétique ou communément appelé DPE est un moyen qui permet d’évaluer la performance énergétique d’un bâtiment. Il reflète ainsi votre consommation annuelle en chauffage, l’utilisation d’eau chaude et la climatisation. D’autre part, il permet aussi d’estimer les rejets de gaz à effet de serre dans votre logement. D’après le décret de décembre 2020 des changements vont être apportés notamment concernant la nouvelle méthode de calcul du DPE.

Les changements opérés sur le DPE concernent surtout le caractère informatif de ce dernier. En effet, tous ceux qui sont concernés directement au logement (le propriétaire, l’acquéreur, le bailleur, le locataire) peuvent demander des comptes au diagnostiqueur. L’expertise ne concerne les biens immobiliers construits à partir du 1er janvier 1949, mais généralisée. La validité va également changer et il sera accompagné plus tard par un audit énergétique.

Pourquoi réaliser le DPE ?

En tant que bailleur et propriétaire d’un bien immobilier, vous devez savoir que le DPE est obligatoire. Il concerne tout logement équipé d’un chauffage et doit être fourni avant la vente ou la location. Même si sa validité est de 10 ans, il faut la renouveler après des travaux ou lors d’une revente.

Le DPE doit figurer dans le dossier de diagnostics techniques (DDT) afin de permettre aux futurs propriétaires ou locataires de connaitre les performances du logement. C’est en fonction de l’expertise que l’acquéreur négocie le prix du bien. Le propriétaire aura donc plus de chance de vendre ou faire louer son bien grâce à ce diagnostic.

Cette expertise permet aux futurs locataires ou acheteurs de connaitre les travaux qu’il faut réaliser sur le logement. Pour les plus soucieux de l’environnement, ce constat est une grande aide à la décision. C’est aussi un indicatif précis pour le propriétaire s’il faut ou non apporter de nouvelles installations à son logement.

Combien coûte un DPE et qui en a la charge ?

Le coût d’un diagnostic de performance énergétique dépend en général du type d’installation et de la taille du logement. Il faut prévoir entre 80 à 200 euros environ pour la réalisation de cette expertise. Il est effectué par un diagnostiqueur certifié dont les prestations sont à la charge du propriétaire ou le bailleur. L’acquéreur peut aussi être amené à recourir aux services d’un diagnostiqueur si cela est requis par le notaire.

Le rôle du diagnostiqueur sur le DPE

Comme nous l’avons abordé plus haut, le diagnostiqueur est plus impliqué dans le DPE selon les nouveaux changements. En cas d’erreurs, sa responsabilité est engagée. C’est pour cette raison qu’il faut que ce dernier souscrive à une assurance. Il doit aussi avoir les compétences nécessaires et posséder un certificat issu d’un organisme accrédité par le COFRAC (Comité Français d’accréditation).